Comme un silence assourdissant!

Tout s’est arrêté! J’aime le silence, mais ce silence-là déstabilise, il résonne d'un vide inconnu !

J’ai pris des photos de mon confinement tous les jours depuis le 14 mars. Vivre au rythme de mon chat, refaire connaissance avec mes objets et  surtout avec moi-même…. Cela m’a aidé à  me réapproprier mon quotidien, et à mieux vivre cette situation anxiogène hors du temps.